Lycée horticole de Dardilly – Actualité du projet « semences paysannes »

Des élèves éco-citoyens du lycée horticole de Dardilly cultivent des variétés anciennes du potager pour en distribuer les semences.

Quelques chiffres
En 2017, 350 sachets de graines avaient été distribués. Une partie de ces graines a été donnée le jour de la JPO, une autre partie a été mise en libre service au magasin des serres.
En 2018, les élèves ont suffisamment de semences pour réaliser plus de 4 000 sachets. Les variétés et les espèces sont également plus nombreuses :

○ Tomates : 9 variétés pour 1 500 sachets
○ Poireau de Solaise : 2 000 sachets
○ Bourrache : 70 sachets
○ Cosmos : 300 sachets
○ Œillet d’Inde : 200 sachets

Aujourd’hui 6 élèves participent au projet, ils se sont engagés à préparer chacun 300 sachets, soit 1 800 sachets au total.
Chacun de ces 6 élèves s’est également engagé à produire une vidéo d’une durée approximative d’une minute et demie expliquant une technique culturale. Une vidéo a déjà été produite, une deuxième est en cours.

Une option pour le Bac
Trois élèves de terminale sont inscrits pour présenter l’option « éco-citoyen ». Pour préparer cette épreuve, ils réfléchissent aux questions suivantes :

○ Pourquoi, aujourd’hui, faire ses graines ?
○ Pour qui faire des graines ?
○ Y aurait-il la possibilité de développer une activité économique autour de ce projet ?

Les semences fond débat et sont devenues un enjeu de société. En septembre 2017, le groupe Carrefour lance une campagne publicitaire ainsi qu’une pétition. Il demande que soit élargi en France le nombre de variétés autorisées à la commercialisation.

Les élèves créent des liens
Sur chaque sachet est imprimé : le logo du lycée, le nom de l’élève qui l’a réalisé et aussi l’adresse internet du blog « www.poirejaune.fr ». Grace à ce lien, un particulier pourra trouver des réponses aux questions :

○ Comment faire un semis ?
○ A quelle date, à Lyon faut-il semer ses graines ?
○ Comment les récolter ?

Sur le blog, une partie questions/réponses permet maintenant un échange direct avec les élèves. Pour compléter ce partage, les vidéos produites sont mises en ligne sur Youtube. Elles seront visibles depuis le blog et depuis la page Facebook du lycée.